Théâtre (poésie) : vu à Avignon, parfois déjà revu et longue vie à : « Le Dernier Chant », d’après Anton Tchekhov.

heartheartheart, par Béatrice Chaland.
Un vrai « Dernier Chant » qui, au « Nouveau Ring », s’entend,
En oiseau au somptueux plumage d’antan.
Le rideau tombe sur ce céleste ramage,
Laissant place au « Chant du Cygne » qui lui ravage
Son esprit de souffleur faisant soudain naufrage.
Mis à la porte, il raconte alors tout l’ouvrage
Qui, sous ses yeux, l’a ému ou empli de rage.

« Le Baron », lorsqu’il dit pis que pendre des femmes,
Oublie ce qu’il a décrit, succombant au charme
D’une actrice dont l’intelligence l’enflamme.
Quand elle ouvre la bouche, les mots sont des armes.
« Elle et lui » se fondent en un cœur tout feu, tout flamme.

La « Lettre d’Olga Knipper à Tchekhov » traduit
Les affres endurées lors d’une « première ». Suit
Sa réflexion quant à son interprétation
Et tout ce qui tourne autour de ses émotions.

Dans les coulisses, c’est le sommeil de l’ivrogne
Qui lui fait divaguer des vérités qui grognent.
Dans tout le théâtre vide, règne la nuit
Qui peuple l’âme des artistes en fin de vie.

« Où il y a de l’art, il y a du talent ».
« Ni vieillesse, ni maladie » pour ces géants.
Que de « rêves de gloire » où les textes se mêlent,
A la vocation, à l’évocation d’Eux, d’Elle.

« Le Dernier Chant », c’est le refrain entre les actes,
Celui qui sublime par son jeu les entractes.
Robe qui enrobe, englobe un ton éclatant,
Tout en nuances pour un spectacle épatant.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
http://bclerideaurouge.wordpress.com
« Le Dernier Chant ». D’après Anton Tchekhov. Adaptation, Scénographie Emmanuel Ray. Mise en scène Mélanie Pichot. Par la « Compagnie du Théâtre en Pièces ». (Avignon, 24-07-2017, 17h25) 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>