Théâtre (poésie) : vu à Avignon, parfois déjà revu et longue vie à : « La Violence des Riches », d’après Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot.

heartheartheart, par Béatrice Chaland.
Un spectacle interactif qui nous distribue,
Sans dividendes, des panneaux anti-abus.
Avec esprit et leur logique imperturbable,
Ils ont réalisé un travail impeccable,
Au « Théâtre des Carmes », portant l’analyse
Subtile, arguments à l’appui, qui défrise.

La mise en scène mouvante et originale
Capte l’attention avec force non brutale.
« Plus de déficit public sans fraude fiscale »,
Car ce sont toujours les mêmes qui se régalent.
Et, que le public averti soit sur ses gardes,
L’immense vanité des riches les regarde.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
http://bclerideaurouge.wordpress.com
« La Violence des Riches ». D’après les travaux de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot. Conception, Adaptation Stéphane Gornikowski. Mise en scène Guillaume Bailliart. Par la « Compagnie Vaguement Compétitifs ». (Avignon, 09-07-2017, 10h00) 

Photo : Pierre Francois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>