Théâtre : Théâtre : « Derrière le Rideau » (poésie)

 

Ombres chinoises énergiques.heartheartheart
Préparation énergique à l’entrée en scène,
Du plus haut comique et qui nous tient en haleine.
C’est, « Derrière la Rideau », en ombres chinoises,
Que les acteurs s’entraînent et se cherchent des noises.

Un excellent jeu, en amont comme en aval,
Surtout lorsqu’il faut que la pilule ils avalent.
Une comédie grave, loufoque, envolée,
Qui se projette à tous les angles à la volée.

Énergie, débordant d’expression corporelle,
Qui se distille aux quatre coins de la parcelle.
« L’Aktéon Théâtre » utilise tout l’espace ;
Chacun trouve ses repères et sa juste place.

On les regarde, comme à travers une glace,
Se débattre dans une drôle de mélasse.
Élasticité clownesque et pleine de grâce
Pour le rôle muet qui les lie tous les quatre,
Sautant, brûlant les planches et l’histoire folâtre.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com

Création du « Collectif Météore ». Mise en scène, Jules-Angelo Bigarnet. (13-05-2017, 21h30)

Photo : Pierre Francois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *