Livres : « La Fille qui aimait les nuages », suivi de « L’Impératrice rouge » et « Le Royaume de Nina » aux éditions Gope.

L’Asie et Paris. « La fille qui aimait les nuages » est une suite de trois « micro-romans », comme l’indique la couverture, et c’est bien cela. De romans d’espionnage. Ils se lisent facilement et vite. L’auteur fait avancer le lecteur au rythme de son écriture sans fioritures inutiles. Aucun adjectif n’est de trop, aucune introspection n’est de mise…

Théâtre : « Nina et les managers », de Catherine Benhamou au 100 Établissement Culturel Solidaire, à Paris.

Glaçant et si humain. « Nina et les managers » fait partie de ces pièces qui marquent. Autant par le talent déployé que par la cruauté du thème. La scène d’exposition pose d’emblée l’ambiance glaciale de la situation à travers des éclairages froids, une chorégraphie mécanique et des dialogues stéréotypés. On est dans une entreprise et, dans…

Théâtre : « Je veux voir Mioussov », d’après Valentin Kataïev à la Comédie Saint-Michel, à Paris.

Hilarant. L’accueil du théâtre n’a pas une excellente réputation, mais la pièce l’est, excellente ! « Je veux voir Mioussov », divertissement hilarant, va devenir la devise des connaisseurs de spectacle grand public de qualité ! On y trouve la « mécanique du rire », signature du vaudeville, associée à l’humour par l’absurde des auteurs…

Théâtre : «Lance-moi en l’air».

Chez les critiques dramatiques, une collègue versifie pendant les spectacles : Béatrice Chaland. Elle a la bonté de nous fournir régulièrement les poèmes publiés sur son site : https://bclerideaurouge.wordpress.com. Paraissent ici les spectacles qu’elle a notés au moins 3 / 5, surtout pendant les festivals d’Avignon, histoire de nous faire oublier que nous en sommes privés cet…

Théâtre : « Miss Nina Simone » au Lucernaire, à Paris.

Fin d’une icône, par Clara. On apprend beaucoup de choses sur le passé et la vie de Nina Simone dans cette pièce, adapté du livre de Gilles Leroy. Cette grande artiste, dont tout le monde connaît les standards : « Don't let me be misunderstood » (la version du groupe The animals obtient un grand succès), Le…

Théâtre : « Feydeau(x) : Amour et piano, Par la fenêtre, Fiancés en herbe », de Feydeau au Lucernaire à Paris.

Feydeau inattendu. « Feydeau(x) », ce sont trois courtes pièces de cet auteur devenu maintenant classique, écrites alors qu’il avait entre dix-neuf et vingt-quatre ans. À chaque fois, il explore un registre différent. Dans « Amour et piano », il s’agit de quiproquo purement verbaux, de l’utilisation innocente de mots pouvant être compris différemment. Se font ainsi face à…