logetheatre147x147x72dpiphotopierrefrancoisdscf9815

Théâtre : « Lucrèce Borgia », de Victor Hugo (poésie)

Six masques lugubres fendent le rougeoiement Qui éclaire de terreur éternellement. « Presque toutes nos familles saignent encore » Tant les « Borgia » ont semé l’horreur et la mort. « Lucrèce » L’ogresse Traîtresse Diablesse Confesse Sans cesse … À son fils Tous ses vices Les sévices Qu’à l’office Elle répandit Quand on la…