Socio-politique : le covid se transmet-il par la fondue suisse ?

Covid sociologique.
Le site de RTL nous apprend que les Suisses sont en plein débat : attrape-t-on le covid par la fourchette du voisin en partageant une fondue ? La question est d’importance, s’agissant d’un plat national. Les médias ont donc été interroger une sommité tout aussi nationale pour trancher : « Certainement pas », dit le Genevois Didier Pittet qui préside la mission d’évaluation de la gestion de la crise du coronavirus en France. Même son de cloche chez les fromagers réunis au sein de l’organisme Switzerland Cheese Marketing : « le risque de contamination par une fondue au fromage est improbable ». Car, précise Christian Ruef, spécialiste en maladies infectieuses à Zurich, « dans le caquelon, le fromage fondu atteint une température suffisante pour tuer tout virus ». Par contre, le fait d’être réunis et proche les uns des autres est le vrai danger. Conclusion : l’achat et la consommation de fromage ne sont pas en cause, par contre il ne faudrait pas trop parler fort, rire ou chanter. Mais est-on encore là dans l’esprit qui préside au partage d’une bonne fondue ?
Pierre FRANÇOIS

Photo : David Monniaux — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1559172

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *