Théâtre : « La véritable histoire du cheval de Troie » auxDéchargeurs, à Paris.

Catastrophique.
On ne dira rien du volume sonore en supposant que la balance avait été mal réglée le soir de la première. Pour le reste, un jeu outré nous renvoie au début du XXe siècle, voire à l'acte 1 scène 3 de Cyrano de Bergerac. Par ailleurs, il est préférable de parler couramment le grec ancien ou le roumain ou le bulgare ou le turc ou le yiddish, on ne sait pas très bien, si on veut comprendre quelque chose à la partie chantée. Le texte est magnifique, mais ce qui en est fait donne l'impression d'un innommable gâchis. On comprend sur le tard que ce spectacle veut sans doute être un hommage à toutes les populations déplacées, et ce spectacle devient alors l'exemple remarquable de la bonne intention trahie par sa réalisation.
Pierre FRANÇOIS
« La véritable histoire du cheval de Troie », textes de Virgile et Homère. Mise en scène et adaptation de Claude Brozzoni. Avec Guillaume Edé et Claude Gomez. Uniquement le lundi jusqu’au 16 décembre aux Déchargeurs, 3, rue des déchargeurs, 75001 Paris, métro Châtelet (sortie rue de Rivoli), tél. 01 42 36 00 50, reservation@scenesblanches.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *