Théâtre : « Un Mardi en novembre » au Guichet Montparnasse à Paris.

Un très jeune auteur, Julien Séchaud, évoque en une heure et demie le malheur des vivants et la présence des morts.

Une ancienne gloire du théâtre prend une retraite qui s’impose quand elle entre dans le labyrinthe de la maladie d’ Alzheimer.

Un jeune mort, son fils, multiplie ses apparitions protectrices et bienfaisantes.

Un très beau sujet mené un peu lentement par une cependant très jolie mise en scène de Annie Vergne toujours émouvante sur scène, ici dans le rôle d’Eva, l’ancienne comédienne.

Juliette Stevez, la nièce, est bouleversante.

Julien Séchaud dans le rôle du jeune fantôme dégage de son sourire lunaire une poésie certaine.

Un très joli moment de jeune théâtre.

Michelle AGSÈNE

À 19h jusqu’au 20 décembre 2014 au Guichet Montparnasse, 15, rue du Maine, 75014 PARIS.

Photo : S. Lacroix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *