Théâtre : « Les Étoiles », de et mis en scène par Simon Falguières au Théâtre de la tempête puis à Verdun.

Voyage. « Les Étoiles » est une pièce qui fait voyager. On rit, régulièrement. On est ému, souvent. On y croit, à fond. On navigue entre vraisemblance et fantasmagorie, mais on est prévenu dès le début. On ne voit pas le temps passer, ce qui est un critère d’autant plus significatif que la pièce déborde, et largement,…

Théâtre : « La Paix dans le monde », de et mis en scène par Diastème au Théâtre des déchargeurs, à Paris.

Il est des pièces pour lesquelles on est presque gêné de devoir aligner les superlatifs. « La Paix dans le monde » fait partie de celles-là. La lumière ? Très belle. Le jeu ? Parfait. Le texte ? Poétique et évocateur à souhait. Le décor ? Aussi énigmatique que l’intrigue. Le comédien, seul en scène ? Crédible d’un bout à l’autre du…

Titre : Théâtre : Le spectacle continue (6).

Emma la clown met-elle encore son nez rouge pendant ces temps moroses ? En tout cas, quand on lui demande quelle est la constante qui relie tous ses spectacles, la réponse fuse : « l’amour, uniquement », avec quand même un codicille pour ses « causeries » lors desquelles elle invite des personnes qui viennent vulgariser leur science. Dans ces moments…

Théâtre : « L’Éveil du printemps », d’Aiat Fayez au Théâtre de l’épée de bois, Cartoucherie, à Paris.

Conte de science-fiction. « L’Éveil du printemps » est une pièce satirique écrite en 1891 par le poète allemand Frank Wedekind. Il l’avait ironiquement sous-titrée « une tragédie enfantine », la « tragédie » en question étant la découverte d’un corps et d’une psychologie qui se transforment. Cette mise en scène d’amours adolescentes est aussitôt censurée et la pièce n’est jouée…

Théâtre : « Grand symposium : tout sur l’amour », de et avec Emma la clown et Catherine Dolto au Forum de Flers.

Qu’est-ce que l’amour ? Il suffit de dire que le « Grand symposium : tout sur l’amour » est le fruit d’une nouvelle collaboration entre Emma la clown et Catherine Dolto pour deviner qu’on va bien s’amuser ! Et c’est vrai. Le tandem est toujours aussi détonant, entre l’haptothérapeute dans le rôle de la savante et Emma dans celui du…

Théâtre : « Madame Bovary », au Théâtre de Poche-Montparnasse

Un bonheur d'adaptation, par Difouaine. S'il ne devait rester qu'un seul livre dans le panthéon français de la littérature, pour moi, ce serait ce chef d’œuvre de Flaubert ! Mais c'est toujours pareil : il suffit de dire « chef d’œuvre » pour que toute traduction ou adaptation soit ressentie comme une traîtrise, par nature. Car comment incarner…