ParfumDecumeJacquesTrupinCoul220X147X72

Musique : « Parfum d’écume » au Théâtre Essaïon, à Paris.

Déferlante, par Difouaine Tout commence par une respiration, celle qu’on prend pour donner à son partenaire le tempo, l’impulsion et l’énergie du départ. Celle qui permet de plonger dans un monde qui bouleverse les émotions. Puis le déferlement des notes, saccadées, syncopées, me transforme instantanément : je ne suis plus que tension. Jacques Trupin déploie…